L’insomnie a quelque chose à vous dire. Écoutez-la


Par Marie-Paule Dessaint, auteure, conférencière et biographe



Si l’insomnie vous réveille, c’est qu’elle a quelque chose à vous apprendre ou à vous transmettre. Écoutez-la et mettez à profit ces moments au lieu de perdre votre temps à lutter contre elle. À la longue, votre sommeil s’améliorera tout comme votre attitude à son endroit, mais aussi votre vie. Croyez-moi!


Quand un souci, un projet intéressant ou la planification de tout ce que vous avez à faire le lendemain se bousculent dans votre tête, au point de vous empêcher de dormir ou de vous garder plus éveillé pendant un microréveil, notez-les afin de les oublier jusqu’au lendemain. Bien sûr, n’allumez qu’une petite veilleuse et ne prenez pas trop de temps afin d’éviter que l’intensité lumineuse ne vienne bloquer la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil. Il existe d’ailleurs des stylos lumineux pour réduire ce risque!


Lorsque vous sentez que le sommeil revient en force, dites à vos soucis que vous vous occuperez d’eux dès que vous serez réveillé et que, d’ici là. ils doivent vous laisser dormir en paix. Rendormez-vous en vous disant que tout se passera bien dès votre réveil.


Ce moyen, pourant si simple, est très efficace. Après tout, vos nuits vous appartiennent. Associez-les seulement au repos et au plaisir, mais aussi à toutes ces choses fantastiques qu’elles vous permettent de faire: découverte de vos besoins profonds, résolutions de certaines de vos difficultés et recherche d’idées créatrices.


Les difficultés n’ont qu’à attendre le lendemain… si elles ne se sont pas résolues pendant votre sommeil.

Autocoaching

Pour éviter que vos préoccupations ne viennent perturber votre sommeil, en fin de journée, bien avant d’aller au lit ou sinon pendant une période d’insomnie, faites l’inventaire écrit de vos soucis. Prenez ensuite un seul problème qui vous préoccupe beaucoup et posez-vous les questions qui suivent (notez vos réponses par écrit):


1. Quelle est la situation?

  • Que se passe-t-il? Que s’est-il passé? Que risque-t-il de se passer?
  • Qui est impliqué?
  • Pourquoi?


2. Quel est le problème précisément?

  • Qu’est-ce qui m’inquiète vraiment? Pourquoi cette inquiétude?
  • Quelle corde sensible cela touche-t-il chez moi?
  • Qu’est-ce qui me fait peur?


3. Quelle est la question?

  • De quoi ai-je peur, au juste?
  • Que penserait telle personne que je connais de cette situation?
  • Que ferait un expert dans ce cas?
  • Quelles pourraient être les conséquences de ne rien faire? Quel peut-être le pire scénario?
  • Ai-je déjà vécu une telle situation? Si oui, comment m’en suis-je sorti? Puis-je appliquer cette solution à la situation actuelle?
  • Mes inquiétudes sont-elles fondées?


4. Quelle est la réponse?

  • Qu’est-ce que la vie attend de moi à ce moment précis?
  • Quelle action puis-je entreprendre dès demain matin pour résoudre mon problème?
  • Qui peut m’aider?


Répondez à toutes ces questions par écrit et n’y pensez plus jusqu’au lendemain. En vous endormant, demandez encore, à plusieurs reprises, d’obtenir des réponses et des pistes d’action, ainsi qu’une solution pour le bien-être de tous.


Laissez ensuite votre inconscient travailler à votre place pendant que vous dormez paisiblement.  À votre réveil, vous aurez certainement d’agréables surprises.

Livres références

Leave a comment