Marie-Paule Dessaint, auteure, conférencière et biographe

Extrait de Une retraite heureuse? Ça dépend de vous!, p. 128 à 133

Un remue-méninges… pour se dire à soi-même, tout en se disant à l’autre

L’exercice qui suit a plusieurs objectifs. Il doit permettre à chacun des partenaires de manifester à l’autre ses attentes en matière de retraite, de revendiquer son territoire physique, affectif et psychologique auquel il pense avoir droit et de jeter les bases d’une communication saine et fructueuse.

Et les célibataires?

Les célibataires tireront également bien des avantages à faire, eux aussi, ce remue-méninges. Non seulement il leur permettra de prendre conscience de ce qu’ils attendent de la retraite, seul ou avec de nouveaux amis, mais il leur évitera probablement de se lancer trop rapidement dans l’aventure d’une nouvelle relation.

Comment procéder

Dans un premier temps, chacun des partenaires note, sans tenir compte de l’autre, ses valeurs dominantes, ses besoins (selon la pyramide de Maslow), ses activités préférées et ses projets personnels. Il note tous ses rêves, même les plus fous, ses craintes et ses peurs à l’égard de la retraite et de la vie à deux, ainsi que les responsabilités et les contraintes qui risquent de le ralentir.

Il précise aussi sa contribution à l’harmonie du couple et ce qu’il pourrait faire pour l’améliorer.

  • Suis-je assez gentil pour toi?
  • Que pourrais-je faire pour améliorer notre relation?

Pourquoi noter ses valeurs?

Parce que l’on peut avoir en commun bien des désirs, des intérêts et des projets (fonder une famille, construire une maison, voyager…) mais ne pas partager les mêmes valeurs. Et c’est à ce point de vue, qui rejoint profondément la personnalité, que les choses peuvent se compliquer davantage à la retraite.

Par la suite…

Par la suite, les deux partenaires se retrouvent pour établir une liste commune avec l’intention ferme de trouver un terrain d’entente qui soit satisfaisant pour les deux.

Cette rencontre devrait avoir lieu loin des tracas du quotidien, idéalement hors de la maison, dans un endroit calme et reposant (un bon repas ou un petit week-end en amoureux, peut-être?), mais jamais au cours d’une période de crise ou de conflit.

Des craintes non fondées?

C’est souvent au cours d’une telle séance de remue-méninges que chacun réalise que la plupart de ses craintes n’étaient pas fondées et qu’il a en commun avec son conjoint bien plus de projets et de rêves à partager qu’il ne le croyait. Il réalise aussi, parfois, que certains de ses rêves étaient insensés, carrément éloignés de ses besoins et de sa personnalité ou, encore, qu’il s’agissait de rêves de consommation et non de rêves de réalisation.

À refaire souvent…

Il est bon de refaire cet exercice régulièrement afin d’évaluer le chemin parcouru, de vérifier si les décisions prises et les promesses faites ont été tenues ou si des ajustements sont nécessaires.

Et si ça finit chaque fois en bataille rangée?

Si cette séance de remue-méninges se solde chaque fois par une bataille rangée ou par l’obstination d’un des deux partenaires à ne rien négocier, une conclusion s’impose: il faudra apprendre quelques principes de base des communicateurs efficaces ou demander l’aide d’un professionnel.

Souvenez-vous que, malheureusement, environ 25% des couples se séparent au cours des premières années de la retraite, souvent parce qu’ils ne se sont pas parlé depuis longtemps….

Un exemple de remue-méninges: celui de Jean et de Marie

JeanMarie
Mes valeurs dominantes
Mener une vie active et stimulanteAssurer la sécurité matérielle et affective de la famille
Mes besoins
Me sentir libre. Vivre dans un environnement confortable et sécuritaireVivre à mon rythme, cesser de courir. Rester proche de la famille et de mes amis. Me remettre en forme physique
Mes activités préférées
Promener le chien en solitaire. Aller à la pêche avec les enfants. Prendre des photos. Jouer au golf. VoyagerMarcher. Faire du vélo. Écrire. Jardiner. Bricoler. Recevoir la famille. Voyager
Mes projets à court terme
Apprendre une langue étrangère. Apprendre à vivre plus simplement. Devenir mentor ou cyber-papyPrendre la vie du bon côté. Passer au moins deux semaines par an au bord de la mer
Mes projets à long terme
Faire un long voyage en véhicule motorisé avec Marie et les enfantsVivre deux mois dans un pays étranger. Faire du bénévolat un jour par semaine
Mes rêves fous et les autres
Traverser l’Atlantique en voilierParticiper à un projet de coopération internationale
Mes craintes et mes peurs
Que Marie ne me suive pas dans mes projets et mes rêves. Tomber malade avant de profiter pleinement de ma retraiteManquer d’argent. Mal vieillir. Que Jean me trompe si je le laisse partir seul en voyage
Mes responsabilités
Un des enfants encore à la maisonMes parents âgés
Ma contribution à l’harmonie de notre couple
Mon humour et ma bonne humeur. Écouter davantage Marie quand elle en a besoinMon imagination pour surprendre Jean. Exprimer mes besoins plus clairement

Quels seront les projets communs de Jean et de Marie?

Livres références

Leave a comment