Moi et l’autre: mode d’emploi: tendre vers l’équilibre 


Par Marie-Paule Dessaint, Ph.D., auteure, conférencière et biographe



Les relations heureuses, ont quelque chose en commun avec la danse et obéissent à certaines de ses lois. Les partenaires n’ont pas besoin de s’accrocher l’un à l’autre car ils accomplissent avec confiance les mêmes figures, compliquées, sans doute, mais gaies, vives et libres comme une contredanse de Mozart. Se tenir trop fermement arrêterait le rythme et détruirait la beauté indéfiniment changeante des évolutions. Les deux danseurs savent qu’ils sont partenaires et, qu’ensemble, ils créent le rythme dont ils reçoivent une invisible énergie. (Anne Morrow Lindberg, Solitude face à la mer)



Avec ce premier article consacré aux «différences-compléments» du couple, je m’amuse un peu, en espérant vous faire sourire.

Par la suite, j’aborderai des thèmes plus sérieux et plus profonds de la relation de madame et de monsieur, notamment le travail et l’arrivée à la retraite, les situations difficiles (si tout va mal dans la relation), les réactions face aux difficultés, à la perte de l’autre ou encore à une douleur insupportable (maladie, perte de l’autre, etc.).

Vous êtes tous pareils!

De nombreux chercheurs et auteurs sont parvenus à révéler les caractéristiques communes à toutes les femmes et à tous les hommes, et cela malgré de nombreuses différences : dans leur éducation, leur parcours de vie, leur personnalité, leurs valeurs, leur volonté d’évoluer et l’émergence de nouveaux rôles masculins et féminins, surtout chez les plus jeunes.

Aspirations, rôles, besoins, manières de communiquer et de réagir, relations avec le travail, les amis et la famille et façon de vieillir ont été passés au peigne fin.


Au risque de tomber parfois dans la généralisation, les stéréotypes et les clichés, analysons ces différences afin de mieux comprendre en quoi elles peuvent accentuer les différents ou, au contraire, rapprocher…

Je me suis inspirée des écrits, livres, articles, etc. de plusieurs auteurs et spécialistes.


Vous retrouvez-vous un peu? êtes-vous d’accord? Un peu? Pas beaucoup? Pas du tout?

N’hésitez-pas à ajouter vos commentaires sur cette page, même anonymement!

Extrait de Une retraite heureuse? Ça dépend de vous

Le couple: rôles sociaux et principales valeurs?

LUI

O Sens des responsabilités, production, pouvoir, compétence, efficacité, accomplissement.

O Être fort : supporter, accepter, repousser et taire ses sentiments, ses espoirs et ses peurs.

O Intérêt marqué pour les choses et les objets.

O Aime que l’on ait besoin de lui.

ELLE

O Soins, aide, relations intergénérationnelles, être en relation. Amour, communication, beauté.

O Intérêt marqué pour les personnes et les sentiments.

Le couple: communication

LUI

O Parler : avoir une bonne raison. Surtout en public.

O Échanger des faits, chercher de l’information. Un seul sujet à la fois.

O Ne dispose que de 2000 à 4000 mots à dépenser par jour, 1000 à 2000 sons vocaux, 2000 à 3000 gestes et mimiques, pour un total de 7000.

ELLE

O Parler : pour le plaisir, être en relation et tisser des liens. Chercher l’intimité et l’approbation.

O Peut aborder plusieurs sujets en même temps.

O Dispose de 6000 à 8000 mots à dépenser par jour. 2000 à 3000 sons vocaux et 8000 à 1000 gestes et mimiques, pour un total de 20 000!


Le couple: amour et amitié 

LUI

O Intimité; pour se reposer, faire le plein d’énergie et couper le contact avec l’extérieur.

O Faire l’amour : Préliminaires : arriver «tout nu» (avec une bière?) C’est ce que l’on me répond, parfois quand j’aborde ce sujet dans mes cours, pour faire rire les couples présents).

O Objectif; l’orgasme. Une question de mécanique.

O En cas de diminution ou absence de relations sexuelles : une perte douloureuse.

ELLE

O Préliminaires : cajoler, bichonner, ne pas voir la graisse, réparer des choses, parler, sanctifier…

O Objectif : parler d’amour, se caresser, se toucher… (besoin d’un contexte). Une question psychologique.

Le couple et le ménage

LUI

O Une corvée à terminer, quitte à «tourner les coins ronds».

ELLE

O Une preuve d’amour. «s’il ne le fait pas ou le bâcle, c’est qu’il ne m’aime pas».

Le couple et les parents âgés ou malades

LUI

O «Une affaire de femme», même pour ses propres parents.

O À l’occasion, il donne un coup de main pour des réparations et des travaux.

ELLE

O Elle joue souvent le rôle de soutien auprès de sa mère et de sa belle-mère.



À SUIVRE… 

Les besoins, l’énergie, les amis et les activités, les types de discussions, les émotions et les états d’âme, les rencontres, le soin des parents âgés ou malades, le travail, la retraite, les activités, les malaises et les maladies, le stress, les conflits avec l’autre, le divorce (raison), le décès de l’autre, les difficultés et les réactions à une douleur (physique, émotive) insupportable.

 

transition de vie: la retraite. 25 points de repère mariedessaint

Articles, livres et formations sur la retraite

Le couple à la retraite. Partir 10 ans avant notre conjoint

L’intimité qui cimente le couple

Conférences, cours et consultations privée: préparer sa retraite

Cap sur la retraite. 25 points de repère pour franchir les transitions

Quoi faire à la retraite. 8 secteurs d’activités

Leave a comment