Comment se donner toutes les chances de guérir…

Par Marie-Paule Dessaint, Ph.D., auteure, conférencière et biographe

Quand j’ai écrit le chapitre consacré à la santé de mon livre: Une retraite heureuse? Ça dépend de vous, j’ai retenu, parmi d’autres précieuses informations, du livre Guérisons remarquables (Caryle Hirsberg et Marc Ian Barasch), les caractéristiques de la personnalité des personnes qui guérissent de maladies graves et même du cancer.

Récemment, j’ai eu le privilège de côtoyer une personne qui mettait naturellement en pratique toutes ces caractéristiques. Elle n’a pas attendue d’être malade pour le faire. Il n’est pas étonnant alors que la «sale bête qui la squattait» a eu tellement peur d’elle qu’elle a préféré s’en aller!!!

En voici quelques unes.
Ces personnes:

O Éprouvent des sentiments profonds pour leur entourage

O Veulent vivre pour aider les autres

O Refusent d’être exclues à cause de leur maladie

O Sont déterminées à s’en sortir

O Défient la maladie et se mobilisent contre elle

O Ont du courage et un tempérament combatif

O Savent s’affirmer et exprimer leurs émotions

O Sont positives à propos d’elles-mêmes et de la vie

O Sont honnêtes envers elles-mêmes

O Font confiance à leur médecin, aux médicaments, ont foi en Dieu, en leur guérison….

Que pensez-vous de cette liste? Vous y reconnaissez-vous? En voyez-vous d’autres?

Livres pour préparer sa retraite adaptation psychosociale
Livres pour préparer sa retraite, entretenir sa mémoire et écrire son histoire
Articles, livres, cours et conférences sur la préparation à la retraite

Vivre, aimer, créer, apprendre, partager, protéger… trouver le sens

Tous mes livres sur Amazon

Tous mes livres sur le site de Renaud Bray

Qui êtes-vous? 70 tests pour découvrir votre MOI authentique

Cours et conférences : préparer sa retraite (adaptation psychologique et sociale)

2 Comments

  • Michèle
    Posted 09/01/2019 00:31 0Likes

    Oui , pour affronter les épreuves de la maladie il faut être, rester, devenir…..plus fort et ne pas se laisser envahir par la morosité et surtout ne pas céder au désespoir. Ne pas accabler son entourage avec une attitude misérabiliste. Se dire aussi que la maladie n’est pas forcément une fatalité et faire un honnête retour sur soi-même pour essayer de comprendre comment on a pu en arriver là .
    Il faut croire en soi, croire en son corps et en son esprit.
    La médecine n’y arrivera pas à elle toute seule si vous ne croyez pas, ou plus, en vous.
    Aimez votre corps et votre esprit, ils vous le rendront bien

    • Marie Dessaint
      Posted 20/01/2019 17:12 0Likes

      Magnifique commentaire! Formidable attitude. Attitude exemplaire. Merci beaucoup pour ce message d’espoir

Leave a comment