Écrire sa vie et la relire (extraits)

Par Marie-Paule Dessaint, auteure, conférencière et biographe

Je reproduis ici quelques extraits de mon livre Relire sa vie. 21 récits pour vous guider qui ont été plagiés par une auteure dont le livre vient de sortir en librairie. C’est le seul moyen que je trouve en ce moment pour récupérer ma propriété intellectuelle et me libérer de ma peine et de ma frustration car sa maison d’édition semble cautionner ce genre d’action. Flammarion Québec qui a publié mon livre en 2014 m’a rétrocédé mes droits l’an passé et ne peut donc rien faire. Mais moi, oui! À la fin de cet article, j’ajoute des liens pour les auteurs qui ont besoin de faire respecter leurs droits et leur propriété intellectuelle.

Alors, voilà. J’indique les pages de mon livre ou se trouvent ces extraits (et les recopie) et, entre parenthèses, les pages du livre de cette auteure qui dit partager sa vie entre l’écriture et sa vie spirituelle! Je vous offre ces passages de mon livre, mais il faut, bien sûr, indiquer leur source si vous les publiez. L’Éditeur a fini par me payer un montant peu élevé comparativement au préjudice que je subis, mais bon! au moins l’éditeur l’a admis… 

Mise à jour, novembre 2020: la maison d’édition de la Martinière a fini par me payer 500 euros en dédommagement pour le plagiat par cette auteure qui écrit sur le bonheur et dit partager sa vie entre la spiritualité et l’écriture… D’après les avis que j’ai eus par la suite, ce n’est vraiment pas beaucoup compte tenu de l’ampleur du plagiat et surtout parce que mes textes ont été utilisés au nom de la dame plagieuse pour sa publicité. Et tout cela se trouve encore sur Yahoo, et autres sites web… quand elle a fait la publicité pour son livre. C’est tellement dommage, surtout forme d’arrogance de l’auteure qui est aussi directrice de collection pour une prestigieuse maison d’édition française!! Mais on me dit aussi BRAVO d’avoir eu le courage de le faire car le plagiat est une calamité. (mon site est bien plagié aussi!!). Oui, ça m’a couté de l’argent pour faire intervenir un cabinet d’avocats parisien (car je ne pouvais prendre un avocat ici), qui m’a seulement dit, pour le montant que je lui ai donné, qu’il valait mieux accepter car cela me couterait une fortune… Davide contre Goliath, vous connaisse?

Pourquoi relire sa vie?

Relire sa vie récit de vie mariepauledessaint(Passage 1 tiré de mon livre Relire sa vie, p. 9, 2014). On relit sa vie pour bien des raisons. Pour tenter de mieux analyser un moment de crise ou de turbulence, pour réaliser un bilan afin de trouver le sens de ce que l’on a fait et vécu, et pour mieux se connaître. On peut aussi relire sa vie pour se décharger d’un fardeau que l’on porte seul, depuis toujours, pour faire la paix avec soi ou encore pour se pardonner certaines répercussions de nos actions sur notre entourage, et parfois aussi sur notre propre vie. En permettant d’évacuer ce qui est lourd à porter, ou difficile à supporter, mais aussi de faire remonter à la surface le meilleur de ce que l’on a été et de ce que l’on a accompli, la relecture de vie apaise, explique, justifie, libère, réoriente et dirige. Cet exercice est exigeant et parfois long, mais bien fait, il est toujours bénéfique.

 

(En plus d’avoir donné pour titre à ce passage celui de mon livre (Relire sa vie), aux pages 32 et 33 de son livre, cette auteure qui est aussi directrice de collection pour deux grands maisons d’édition françaises, a copié totalement 16 lignes du mien, mot à mot. Elle a aussi utilisé ce texte, en se l’appropriant, pour faire la publicité pour son livre dans un magazine féminin et sur Yahoo. Je devrais être fière que mes idées circulent, mais malheureusement personne ne saura que c’est moi qui ai écrit cela… . Pour faire semblant d’être l’auteure de ce passage, elle a inversé deux paragraphes!!! Pas pire pour une directrice de collection qui accompagne des auteurs!

Le grand cycle de la vie

(Passage 2 de mon livre Relire sa vie, p. 15). Malgré nos différences individuelles, biologiques et sociales, les caractéristiques de chacun des stades sont assez semblables d’une personne à l’autre. 

(Passage 3 de mon livre Relire sa vie, p. 13). Ce sont des questions que j’utilise avec mes clients qui font un récit de leur vie. Qu’ai-je fait de ma vie jusqu’à maintenant? Comment l’ai-je menée? Qu’ai-je accompli? Suis-je devenue la personne que je devrais être vu mes talents et mes compétences? Ai-je pu réaliser tout ce qui était important pour moi? Si non, qu’est-ce qui a manqué? Que me reste t-il à faire? Aurai-je encore le temps de corriger le tir et de vivre ce qui peut l’être encore? 

Il y a aussi la question À quoi devrais-je renoncer avant de continuer?  qui a été prise ailleurs (p. )

(Ici, p. 176 du livre de cette auteure, au passage 2, le mot concrètement a été ajouté au début, comme pour faire croire que…, mais comme cela annonce DEUX PAGES d’un tableau-synthèse recopié de mon livre… mais cette fois avec la référence). À cette même page, elle a recopié toutes mes questions…. sans se soucier qu’elles m’appartiennent! Elle a changé l’ordre d’une ou deux questions… pour faire croire, et a changé le mot maintenant par à présent!!! et vu par grâce, réactualiser par vivre….mais en les conservant telles quelles. Profitez-en, puisque je vous les offre! Utilisez-les si vous faites le récit de votre vie! Elles sont efficaces!

(Passage 4 de mon livre Relire sa vie, p. 9 et de cette entrevue) En permettant d’évacuer tout ce qui est difficile à porter et à supporter, la relecture de vie apaise, explique, justifie, libère, réoriente et dirige, Cet exercice est exigeant, parfois difficile et long, mais il est toujours bénéfique.

(Ce passage 4 a été repris une seconde fois de mon livre… , dans le livre de madame à la page 176. Comme quoi ce que j’écris doit être bon!)

(Passage 5. de mon livre Relire sa vie, p.17 et 18 sur les étapes du cycle de la vie) Cette fois, la référence a été donnée car, forcément, ce tableau-synthèse, je l’ai créé à partir des écrits de plusieurs auteurs dont j’ai pris le soin de donner le nom et la référence de leurs livres, mais cela a été remplacé dans le livre de madame pas «grandes lignes universelles» pour ne pas mentionner les auteurs. Dommage! Je ne vais donc pas les reproduire ici.

J’ai arrêté de chercher car cela me rendait carrément malade… de déception.

En 2021, je publie un tout nouveau livre consacré aux récits de vie et à leur publication. À suivre! Ces passages y seront d’où mon intérêt à récupérer ma propriété intellectuelle (mes idées)

Leave a comment