Se simplifier le vie pour mieux la savourer…

Par Marie-Paule Dessaint, Ph.D., auteure, conférencière et biographe

C’est quand je possède le moins que j’ai le moins de soucis et Dieu sait que je suis plus affligée lorsqu’il y a un excès de quelque chose que lorsqu’il y a un manque. Sainte-Thérèse d’Avila

J’appelle Fouillis, tout ce qui dérange ma santé mentale. Pascal Sevran

Depuis que nous sommes petits, on nous donne des choses et on nous apprend à aimer les choses.
Si bien qu’en grandissant, nous voulons toujours plein de choses.
Nous demandons sans cesse de l’argent à nos parents pour pouvoir acheter des choses.
Puis, quand nous avons l’âge, nous prenons un travail pour nous acheter des choses.
Nous faisons l’acquisition d’une maison pour y mettre des choses.
Bien sûr, il nous faut une voiture pour trimbaler nos choses.
Comme bientôt nous avons trop de choses, notre maison devient trop petite.
Nous achetons donc une maison plus grande.
Mais alors nous n’avons plus assez de choses, donc nous rachetons des choses.
Puis il nous faut une voiture neuve car la première est usée à force de trimbaler nos choses.
Et ainsi de suite…

Ernie Zelinski

 

Leave a comment