Biographie

Parcours professionnel de Marie-Paule Dessaint, Ph.D.

marie-paule dessaint auteure et conférencièreFormatrice, auteure et biographe: crise du milieu de la vie, préparation à la retraite, entretien de la mémoire et rédaction de récits de vie 

Madame Dessaint est énergétique. Elle a beaucoup d’expérience. Elle partage ses connaissances avec vivacité, humour, respect, écoute attentivement. Elle nous rend très à l’aise. Elle est aussi très généreuse de temps, avant et après le cours. Cette dame est une véritable encyclopédie vivante. On en voudrait encore plusieurs heures. Quelques étudiants du cours Donner du sens à sa retraite, UTAM, Université de tous les âges, Université Laval à Montréal, 2018

Je suis docteure en sciences de l’éducation et j’ai eu la chance de connaître tous les ordres d’enseignement, depuis le secondaire, jusqu’à l’université…

Au secondaire, j’ai été professeure de biologie et de botanique. À l’époque, pendant les vacances scolaires, au lieu de ne rien faire, j’ai réalisé quelques films didactiques à l’ONF, l’Office national du film du Canada.

Un de mes films, La chaîne alimentaire, a remporté un prix (1977). Cette chance de travailler à l’ONF sur une série de films didactiques, je la dois encore à un heureux hasard, comme tant d’autres heureux hasards ont jalonné ma vie professionnelle.

Au collégial (Cégep Marie-Victorin), j’ai été conseillère pédagogique, en plus d’enseigner en milieu carcéral. Entre autres projets, j’ai été responsable de la publication de cours dans le quotidien La Presse et de l’organisation des soirées-rencontres liées aux thèmes abordés dans ces cours.

Au ministère de l’Éducation du Québec, j’ai travaillé à la Direction de la formation à distance et des nouvelles technologies. J’y étais responsable des secteurs Sciences humaines, arts et santé.

À l’Université du Québec, j’ai enseigné, il y a longtemps, le cours «Organisation de l’éducation au Québec» et dernièrement (2018) à l’Université de tous les âges de l’Université Laval à Montréal, l’UTAM, le cours: Donner du sens à sa retraite.

À l’Université de Sherbrooke, j’ai travaillé au Bureau d’appui aux programmes, puis au vice-décanat de la Faculté d’éducation tout en offrant quelques formations à l’UTA, l’Université du troisième âge.

Comment je suis devenue spécialiste de la préparation à la retraite…

Prêtée au Bureau d’appui aux programmes de l’Université de Sherbrooke

En 1992, j’arrivais à l’Université de Sherbrooke, au Bureau d’appui aux programmes, en prêt de service du ministère de l’Éducation où j’étais responsable des secteurs Sciences humaines, arts et santé.

Un membre de ce Bureau, qui avait aussi participé à la création de l’UTA, l’Université du troisième âge, m’a demandé de mettre au point un cours pour les étudiants de l’antenne de Sherbrooke.

J’ai alors bâti le cours Vif, alerte et heureux, malgré le vieillissement dans lequel je traitais à la fois de la mémoire, du sommeil, du bonheur, du sens à la vie et des activités qui permettent de conserver son autonomie, sa santé et d’entrer en relation avec les autres.

L’Université du troisième âge de Sherbrooke

Ce cours a eu du succès. Je l’ai redonné. Je me suis perfectionnée encore et encore et j’en ai profité pour écrire un premier livre sur le sujet. Bien vivre, mieux vieillir. Guide pratique pour rester jeune (Éditions de l’homme, 1997).

Peu à peu on m’a demandé de donner des conférences ailleurs, dans la région, notamment au Collège Champlain et au Centre de soutien l’alternatif.

J’ai continué à offrir ces cours tout en étant conseillère pédagogique au Bureau d’appui aux programmes, puis adjointe du vice-doyen des études de le faculté d’éducation…

Travailleur autonome depuis l’année 2000

… avant de décider de devenir travailleur autonome au lieu de retourner au ministère de l’Éducation qui a décidé, du jour au lendemain, de mettre fin à mon prêt de services à l’université de Sherbrooke. Je ne voulais pas abandonner ma maison, mes chiens, mon chat (et mes fleurs). Ils n’auraient jamais accepté de venir vivre en ville après avoir passé plusieurs années en liberté sur un terrain de plus d’un hectare!

La commission administrative des régimes de retraite et d’assurance (CARRA) et le REFAD

Par un autre heureux hasard, quelqu’un m’a recommandée à la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurance qui m’a alors engagée pour animer le volet Adaptation psychosociale à la retraite dans le cadre de son programme de préparation à la retraite, plusieurs fins de semaines, dans différentes régions du Québec. Cela a duré 9 ans jusqu’à ce que la CARRA décide de confier ce programme au cégep Marie-Victorin.

J’ai aussi parcouru le Canada pour le REFAD, le réseau de l’enseignement à distance francophone afin de former les formateurs en formation à distance. À la suite de cette incroyable et formidable expérience, j’ai produit le livre: La conception de cours. Guide de planification et de rédaction (Presses de l’Université du Québec,1995) 

Tout à fait boule de neige et, depuis, je ne cesse de donner cette formation pour diverses organisations, davantage depuis que je suis devenue travailleur autonome en revenant vivre à Montréal.

Une formation de coach de vie

Je ne suis pas surprise que tu ne fasses plus de coaching. J’ai toujours senti que malgré ton aptitude naturelle à être coach (chanceuse), c’était plus un outil parmi d’autres pour faire ce qui te passionne vraiment. Nadine Fortin, coach PCC, anciennement formatrice à Coaching de gestion, 8 avril 2016

Pour mieux servir les personnes qui me demandaient de les recevoir en consultation privée afin de se préparer à la retraite, j’ai suivi une formation de coach de développement personnel pendant 2 ans. J’ai été coach certifiée (ACC), membre de l’International Coach Federation.

Après 10 ans de pratique, j’ai réalisé que je travaillais beaucoup trop. Alors, en 2016, j’ai cessé de recevoir des clients. Je mets cependant encore en pratique mes compétences de coach dans mes activités: conférences, ateliers, rencontres individuelles, accompagnement dans la rédaction de récits de vie (autobiographies)!

salon du livre de MontréalL’écriture de 15 livres et de plusieurs articles

Pendant toutes ces années, j’ai mené des recherches personnelles sur le vieillissement, ce qui m’a amenée à publier en 1997 le livre Bien vivre, mieux vieillir, guide pratique pour rester jeune (Éditions de l’homme), puis, un autre et un autre et un autre livre encore sur la retraite, la mémoire, le sommeil, le sens de la vie, les récits de vie, les questions existentielles.

Vieillir, c’est aussi, pour la plupart d’entre nous, s’interroger sur le sens de notre vie, faire un bilan de vie et chercher à laisser une petite trace de nous, en écrivant l’histoire de notre vie; notre biographie. Et, bien sûr, aussi, nous interroger à propos de notre santé.

Plus je vieillis, plus je comprends les difficultés (inquiétudes, remises en question, pertes de tous ordres) que rencontrent les participant(e)s à mes formations, même s’ils vivent, parfois, en apparence, une retraite heureuse et épanouie.

Après tout cela et les milliers (oui oui) de personnes rencontrées et écoutées et entendues pendant les ateliers et les conférences que j’ai animés et anime encore, mais surtout mon expérience de vie, je crois que vous pouvez me faire confiance!

Suivez-moi! Lisez mes livres! Contactez-moi! Je vais vous dire tout cela! …

et ça continue!

Stages préparation retraiteQuelques clients au fil du temps…

 Le Barreau du Québec. 17 Novembre 2020

 Coaching de gestion. 19 Novembre 2020. Par téléconférence.

 La financière des professionnels. Préparer sa retraite. 20-22 septembre 2019: Baie Saint-Paul, 27-29 septembre: North Hatley, 15 novembre: Québec (pour la Fédération des médecins spécialistes du Québec)

 L’entreprise Valacta, Préparer sa retraite, 14 mars 2019.

 L’association des médecins vétérinaires du Québec, Préparer sa retraite, 7 avril 2019, 30e congrès.

 La banque nationale, 2016 et le 22 novembre 2018: Préparer sa retraite.

 Le Barreau du Québec  2014, 2015, puis le 19 octobre 2018: Préparer sa retraite.

 L’Université Laval à Montréal (UTAM, Université de tous âges). Cours de 8 semaines, hiver et automne 2018: Donner du sens à sa retraite.

 Plusieurs conseillers Desjardins pour leurs clients, occasionnellement depuis 2008 notamment Trois-Rivières, Acton Vale, Shawinigan, Québec, Mercier et, puis, le 26 septembre 2018 à Salaberry-de-Valleyfield: La retraite? On parle de tout, sauf d’argent!

Synor, pour l’entreprise Olymel, à deux reprises, en 2017.

 La Commission administrative des régimes de retraite et d’assurance: sessions de préparation à la retraite, 2001-2009, plusieurs sessions par année, volet Adaptation psychosociale (et encadrement du groupe et des autres animateurs pendant la semaine)

L’Université du troisième âge (UTA) de l’Université de Sherbrooke (retraite, mémoire, obstacles au changement, etc. ) Depuis…. 20 ans, notamment à Terrebonne (Lachenaie), 2015, 7 semaines sur la mémoire et l’intelligence et à Candiac, une conférence sur la mémoire, 2015, ainsi que, 2017 Le syndrome de la porte tournante ou: les obstacles aux changements.

Le monastère des Augustines à Québec, 2015: Le coffre à outils de la retraite.

et bien d’autres organisations encore dont de nombreuses bibliothèques et des centres de loisirs. RBC Dominion, Laval, 2015. Johnson et Johnson Ministère de la justice. l’AREQ. La salle de spectacles L’entrepôt. La résidence Masterpiece de l’île des sœurs. Une longue liste exhaustive depuis les 20 dernières années est disponible sur demande.

Quelques témoignages parmi tant d’autres 

C’est vrai que je suis prête à aller de l’avant. J’en suis étonnée; en si peu de temps! Tu es toute une coach!!! Tu m’as redonné confiance et je me sens détachée du côté sombre de mon passé. Marie-Paule, tu m’as tellement aidée! Merci, merci, merci! Danièle G., 7 mars 2012, cliente en coaching de vie

Si tu n’avais pas été là, je n’aurais pas eu l’occasion de prendre position pour ma propre vision de la guidance sachant que je retrouvais en toi quelqu’un de bienveillant, qui m’écoute avec son cœur, ses tripes et sa tête. Une femme de cœur qui écoute sans me juger, me condamner, me reprendre pour induire une fois de plus chez moi (consciemment ou inconsciemment) de la honte. Quelqu’un qui me donne du feedback dans la bienveillance et le respect. Merci de m’avoir aidée à oser dire comment je vois la guidance et avancer ainsi sur la route qui est la mienne. Nathalie M., 2008, (Belgique), coaching