Affronter la crise du milieu de la vie

Enlever les masques processus d’individuation

Conférence: La crise du milieu de la vie 

Par Marie-Paule Dessaint, Ph.D., auteure, conférencière et biographe

Au mitan (milieu) de la vie, ne pas franchir cette porte qui s’entrouvre devant soi, c’est prendre le risque de vivre le reste de sa vie dans les regrets et l’amertume

Au milieu de leur vie, à partir de la quarantaine, bien des gens souhaitent opérer des changements dans leur vie (travail, études, couple, santé, spiritualité, etc.) mais ils ne le font pas.

Ils craignent de sortir du confort inconfortable de leurs habitudes ou ne veulent pas faire souffrir les autres.

Parfois aussi, ils préfèrent fermer les yeux et croire que tout va s’arranger tout seul avec le temps! Pourtant, si la crise du mitan n’est pas résolue, elle se répercutera immanquablement sur les autres transitions de vie, dont celle de la retraite.

Une crise existentielle peut alors se déclencher.

Catastrophe ou nouvelle proposition de la vie?

Mais une crise, c’est surtout une occasion et une opportunité de redéfinir sa vie et ses objectifs, en mieux. Pourquoi attendre, alors?

Avant la quarantaine: obtenir l’approbation des autres?

Dans la première partie de notre vie, jusqu’à l’approche de la quarantaine, chacun de nous est préoccupé avant tout par sa propre personne, par son propre accomplissement et par sa réussite.

Nous sommes en train de nous construire.

À cette étape de la vie, les choix personnels sont bien (trop) souvent pilotés par la raison et par la recherche d’approbation et d’admiration dans le regard et les paroles des autres.

Les questions existentielles n’ont pas encore leur place, à moins que des événements particulièrement douloureux ne surviennent en chemin.

 

Nous croyons être les masques que nous portons

Nous avons été tellement conditionnés de l’extérieur que nous croyons être les masques que nous portons.

Mais peu à peu, nous commençons à étouffer, à nous sentir oppressés, coincés, submergés, fatigués et épuisés par tant de responsabilités, tant d’obligations et, disons-le, par tant de «mensonges».

Nous aimerions faire changer les choses, mais…

O De quoi avons-nous vraiment envie et besoin?

O Que faire et comment le faire?

O Changer va-t-il pénaliser et chambouler la vie de notre entourage?

C’est de tout cela dont il sera question dans cet atelier ou cette conférence.

Vous serez invités à faire le point sur vos propres turbulences du mitan et à mettre en route vos projets de changement pour franchir cette grande étape du cycle de la vie, avec souplesse et sérénité.

Quelques thèmes des conférences sur la crise du milieu de la vie

O Ce qu’est une crise, ce qu’elle n’est pas et ce qu’elle nous propose

O La crise du milieu de la vie dans le grand cycle de la vie adulte

O Chaque étape du cycle de la vie et ses tâches développementales : où en êtes-vous?

O Pourquoi tant de turbulences au milieu de la vie? Quelles sont-elles? Et les vôtres?

O Le processus d’individuation : devenir SOI en mieux que le MOI seul. Un besoin irrépressible

O Rencontrer notre ombre et ses projections sur les autres afin de mieux se comprendre

O Faire tomber les masques : pas toujours facile…

O Se déculpabiliser de vouloir changer, évoluer et aller au bout de nos rêves?

O La crise du milieu de la vie non résolue et ses répercussions sur le passage à la retraite et la vieillesse

O Les regrets de fin de vie des autres : qu’ont-ils à nous apprendre sur notre propre vie

O La relecture de notre vie au moment du mitan peut-elle nous aider à tourner la page sur notre passé (sans le renier)?

Livres préparer sa retraite et entretenir sa mémoire

Articles, livres et conférences sur la crise du milieu de la vie

La crise de la quarantaine : les questions existentielles aux années qui se terminent par 9

Qui êtes-vous? 70 tests pour découvrir votre MOI authentique

101 questions essentielles pour s’interroger sur le sens de la vie

Autres conférences et cours

Préparer sa retraite

Entretenir sa mémoire et son intelligence 

Écrire son histoire

Tarifs

Lorsque les organisations m'invitent à donner une conférence, un cours ou un atelier, nous établissons ensemble le montant de mes honoraires qui varie selon l'éloignement, la durée et le type d'organisation: bibliothèques, centres de loisirs, entreprise, etc.