À la retraite: des activités pour donner encore un sens à notre vie

Vivre. aimer, créer, apprendre, partager, protéger… trouver le sens

Par Marie-Paule Dessaint, Ph.D. auteure, conférencière et biographe

Pour que la vieillesse ne soit pas une dérisoire parodie de notre existence antérieure, il n’y a qu’une solution, c’est de continuer à poursuivre des fins qui donnent un sens à notre vie: dévouement à des individus, des collectivités, des causes, travail social ou politique, intellectuel, créateur. Simone de Beauvoir

Des milliers d’activités de retraite? Oui, mais…

Lorsque j’ai réalisé mon livre Quoi faire à la retraite: 8 secteurs d’activités, je ne me suis pas bornée à dresser, en vrac, une liste de milliers d’idées d’activités sans lien les unes avec les autres.

À la retraite, il est en effet pas question «d’occuper» son temps, de remplir son agenda (par peur du vide?) ou d’être actif à tout prix.

Je me suis demandé ce qui pourrait contribuer à donner encore à notre vie tout son sens, malgré la fin des activités professionnelles et le processus du vieillissement qui s’enclenche.

O Comment continuer à être utile sans se sentir utilisé.

O Comment maintenir notre santé physique, mentale, intellectuelle et affective au meilleur de sa forme.

O Et, comment, aussi, allonger notre espérance de vie dans les meilleures conditions possible, tout en ayant du plaisir et se sentant heureux 

Tout cela afin de partir tout en douceur, le moment venu, avec la certitude d’avoir bien vécu notre vie, d’avoir laissé notre empreinte par notre attitude et nos valeurs, ainsi que par nos contributions au bien-être des autres, y compris à celui de la planète… qui en a tant besoin en ce moment.

Huit grands secteurs d’activités de retraite

J’ai alors divisé mes découvertes en 8 grands secteurs et expliqué les bienfaits de chacun d’eux.

Voici rapidement, et de façon non exhaustive, ce qui est ressorti de mes recherches. J’ajouterai bientôt quelques idées d’activités pour chacun de ces secteurs.

Puisque je m’intéresse beaucoup à la santé cognitive dans mes cours et mes écrits, notamment à la préservation de notre mémoire et de notre intelligence au cours du vieillissement, je mets en évidence, ici, quelques gains que ces activités peuvent nous faire réaliser dans ce cas.

Donner un sens à notre vie

La principale préoccupation de l’être humain est de trouver un sens et de l’actualiser dans des valeurs plutôt que de chercher la simple satisfaction de ses besoins et de ses instincts. Alex Pattakos,

Ce secteur chapeaute tous les autres. Il s’agit en fait du fil conducteur de notre vie.

Créer

C’est le moteur de l’adaptation au changement. Notre survie en dépend donc. Il ne s’agit pas uniquement de faire des arts ou de l’artisanat, mais surtout de prendre l’habitude de faire les choses différemment au quotidien.

Nous le savons, la créativité, l’art, est aussi une excellente thérapie. C’est pour cette raison qu’elle est mise à contribution auprès des personnes malades, âgées ou dépressives.

La créativité apporte de l’oxygène au cerveau frontal, le cerveau de l’action, de la planification et des stratégies. Elle développe notre flexibilité mentale et permet de trouver plus rapidement et plus facilement des solutions à des problèmes.

Les personnes créatives sont, en général, plus heureuses, plus motivées et en meilleure santé physique, mentale et intellectuelle que celles qui ne le sont pas.

Apprendre

C’est bien plus que d’accumuler des connaissances. Apprendre permet de créer de nouveaux réseaux de neurones, de ralentir le déclin cognitif, de se sortir de difficultés, de trouver rapidement des solutions à des problèmes, en plus de développer notre esprit d’analyse critique.

Apprendre permet d’acquérir des compétences pour travailler dans de nouveaux domaines, mais aussi pour transmettre aux autres les connaissances, les compétentes et les idées nouvellement acquises.

Vivre

C’est faire des exercices physiques, du sport, marcher, bien manger et éprouver du plaisir à partager des repas avec les autres. Vivre ainsi contribue à ralentir le processus du vieillissement, à réduire le risque de maladie, à préserver notre santé cognitive, à réduire le stress de la transition de la retraite, mais après aussi.

En plus d’être devenue une activité refuge pour notre famille et nos amis, dans ce monde un peu fou et parfois traumatisant et déstabilisant, cuisiner est aussi une activité créative qui fait aussi travailler notre mémoire puisque nous devons nous souvenir des recettes.

Rire et s’amuser

C’est important de rire et de développer notre sens de l’humour, car cela contribue à réduire, le stress, les douleurs et la dépression, en plus d’améliorer la qualité du sommeil et redonner l’appétit à ceux et celles qui l’ont perdu pour diverses raisons (maladie, dépression, etc.).

L’augmentation du taux d’endorphines, des hormones euphorisantes pour le corps et l’esprit, améliore, par la même occasion, la créativité, la capacité de se concentrer, les performances au travail, en plus de contribuer à stabiliser les relations et développer des complicités.

Travailler

Plus de la moitié des nouveaux retraités retournent sur le marché du travail, par nécessité financière, pour s’offrir des plaisirs que leur rente de retraite ne leur permet pas autant qu’ils le souhaitent, pour sortir de chez eux et rencontrer du monde…

Pour plusieurs, ce sera surtout pour continuer de s’accomplir, pour agir encore sur le monde et laisser leur empreinte.

On le sait, travailler encore à la retraite permettra de réduire le déclin économique prévu pour 2030.

Plusieurs organisations se spécialisent dans le recrutement des travailleurs de plus de 50 ans.

Aider et protéger

C’est s’engager individuellement et collectivement à améliorer les conditions de tous les êtres vivants.

C’est aussi militer pour faire changer les choses que l’on trouve injustes et inacceptables. Cet engagement peut se concrétiser dans chacun de nos gestes, chaque jour, ou en participant aux activités d’une organisation, bénévolement et, parfois, contre rémunération.

Une bonne dose d’altruisme et d’humanisme, de sens de la justice et de l’équité, un peu d’oubli de soi ainsi qu’un bon équilibre dans sa propre vie sont indispensables pour y parvenir.

Sauver la planète

Nous comprenons de plus en plus à quel point nous devons agir de toute urgence, collectivement, et, bien sûr, individuellement.

S’il est vraiment un secteur d’activités auquel nous devrions accorder la priorité une fois à la retraite, et avant aussi, bien sûr, c’est vraiment celui-ci.

Car, si chacun de nous ne fait pas sa part, et même plus, en parallèle des progrès technologiques et des actions des gouvernements, des entreprises et des organisations de protection de l’environnement, nous nous approcherons encore plus rapidement du point de non-retour.

Les événements récents, un peu partout au monde, nous indiquent que ce point de non-retour est bien plus proche que nous le pensons.

Pour que la planète puisse se régénérer, il faudrait que … nous disparaissions toutes et tous!!

Pour finir, voici une question

Quelle activité de retraite pourrait, tout à la fois, intégrer ces huit secteurs?

Il y en a évidemment plusieurs.

Vous pouvez répondre dans les commentaires ce cet article, même anonymement. 

Comment s’assurer de faire des choix éclairés dans l’abondance d’activités de retraite

Pour faire des choix éclairés parmi cette abondance, dans mon cours Donner du sens à sa retraite, je commence par faire remplir un questionnaire d’une vingtaine de questions portant sur l’identité des participants, notamment 

O Leurs valeurs terminales,

O Les besoins qui ne sont pas comblés à cette période de leur vie,

O Leurs désirs de base,

O Leur personnalité dominante (Artiste? Entreprenant? Social? Etc.),

O Leurs rêves mis en veilleuse au profit de leur carrière,

O Leurs rêves d’enfance non réalisés (oui, oui), 

et, bien sûr, quelques blocages qui pourraient les empêcher de réaliser leurs plus chers désirs.

Livres pour préparer sa retraite adaptation psychosociale
Livres pour préparer sa retraite
Articles, conférences et livres pour préparer votre retraite

Le syndrome de la porte tournante ou: la résistance au changement (cours ou conférence)

Des activités de retraite adaptées à votre personnalité

Qu’en est-il de la retraite? 20 ans devant soi et une vie en plus

Cours et conférences : préparer sa retraite (adaptation psychologique et sociale)

Cap sur la retraite. 25 points de repère pour franchir les transitions

Quoi faire à la retraite. 8 secteurs d’activités

Qui êtes-vous? 70 tests pour découvrir votre MOI authentique

101 questions essentielles pour s’interroger sur le sens de la vie

Leave a comment