Le couple à la retraite. Bonheur ou péril en la demeure?

Par Marie-Paule Dessaint, auteure, conférencière et biographe

La retraite est-elle une période simple pour le couple?

Non, pas du tout pour ceux qui ont vécu comme deux colocataires et pour qui la vie à deux était surtout axée sur les besoins de base, survie, sécurité, aux dépends des passions et des projets personnels, comme dans le cas du couple dont j’ai parlé dans la première partie de cet article. On se voyait le soir, les week-ends, en vacances, mais le reste du temps, chacun menait sa vie à sa façon, chacun de son côté, avec ses petits secrets et parfois ses petits mensonges.

Oui, pour ceux qui se parlent depuis toujours et qui ont choisi de vivre ensemble parce qu’ils partageaient surtout des VALEURS et des PROJETS d’envergure et non uniquement des besoins et des loisirs.

Les valeurs sont des phares qui nous guident dans la vie. Elles se modifient peu. Les besoins évoluent et peuvent changer radicalement au cours de la vie, surtout au moment des grandes transitions de vie.

Quelques exemples de valeurs : confiance, respect, liberté, participation active, confiance, actualisation de soi, harmonie intérieure, générosité, hédonisme, etc.

Quelques exemples de besoins: fonder une famille, acheter une maison, se faire une place au soleil…

Pourquoi est-ce important de pratiquer des activités à deux?

Parce que l’on est un couple et non deux colocataires! Et si un couple n’a rien en commun à part le partage du quotidien, ce n’est pas un couple. Mais attention, chacun doit y trouver du plaisir et du bonheur. Ne pas suivre l’autre pour lui faire plaisir, pour éviter les querelles ou par peur qu’il se tourne vers d’autres personnes pou les pratiquer, etc.

Une activité partagée, librement choisie, sur laquelle on a du pouvoir, ouverte sur le futur, qui donne un sens à notre vie commune et individuelle est, à mon avis, le plus grand bonheur qui puisse exister pour un couple. Et aussi, la plus grande preuve d’amour. On a du plaisir à être ensemble et cela cimente le couple.

Quand on a passé sa vie a avoir des activités séparées, comment se rapprocher?

Pas facile! Les habitudes, les bonnes et les mauvaises, sont difficiles à modifier. Elles sont bien ancrées. Rien n’est perdu, mais il ne faut pas hésiter à se faire aider. Ne pas oublier que la retraite est une des transitions (psychologique) les plus importantes de la vie et que chacun peut vivre cette transition de façon totalement différente.

À cet âge chacun ressent aussi une sorte d’urgence de vivre et de profiter de la vie car il réalise qu’il ne lui reste pas énormément d’années à vivre, en pleine possession de ses moyens, malgré l’augmentation de l’espérance de vie. Inquiétude au sujet de la santé, de la perte d’autonomie, etc.

Aussi, trop de gens ont peur de l’intimité, alors ils fuient. (voir cet article à ce sujet)

Mon exercice «sauve couple»

Le couple peut commencer par faire l’exercice que je propose dans mon livre Une retraite heureuse, ça dépend de vous! Vous trouverez bientôt cet exercice dans un des articles de ce site.

Je l’appelle mon exercice «sauve couple» car plusieurs des participants à mes formations m’ont dit qu’il leur a permis de communiquer (de se parler) comme ils ne l’ont jamais fait avant. Certains, qui s’aimaient vraiment et ne vivaient pas de conflits majeurs, se demandaient même s’ils allaient rester ensemble à la retraite, une fois les enfants partis de la maison (tout avait été bâti autour de la famille). Ils ont alors réalisé tout le bonheur que la retraite pouvait leur offrir, ensemble.  Ils se sont souvenus de leurs rêves de jeunes mariés, etc.

Faut-il pour autant, à l’heure de la retraite, tout faire à deux?


NON, surtout pas! Vous imaginez-vous vivre 24 h par jour avec la même personne, dans le même environnement, à faire tout ensemble? Que peut-on se dire? Découvrir de l’autre? Apprendre à l’autre?  Imaginez vivre cette intimité avec une personne que vous ne connaissez pas vraiment, surtout si vous avez choisi de vivre votre retraite dans un logement (maison, appartement) plus petit où personne n’a de territoire bien à soi?

Faut-il être prêt à faire davantage de concessions qu’avant la retraite?

NON!! Si c’est le cas, il vaut mieux se séparer! D’ailleurs, un couple ne devrait pas avoir à faire des concessions, mais des ajustements, suite à des discussions dont chacun doit sortir gagnant.

La retraite est au contraire, le moment de se réaliser pleinement, de réactiver ses rêves, de prendre le temps de se retrouver, de s’apprécier, de s’amuser ensemble.

Que pensez-vous de cet article?

Livres références

4 Comments

  • Rachel
    Posted 30/12/2018 14:15 0Likes

    On pas obliger de vivre én t’étaitre ensemble si on s’aiment beaucoup on peut la faire ensemble sinon on l’a fait espéraient je trouve plus intime comme ca

  • Corinne
    Posted 30/12/2018 20:05 0Likes

    Comme c’est vrai, pas facile après avoir été dépendante toute une vie!

  • Andrée
    Posted 01/01/2019 08:07 0Likes

    Je trouve cet article tellement juste et bien décrit! Merci

  • Monique
    Posted 02/01/2019 07:38 0Likes

    Je suis complètement d’accord avec cet article.Je sais que se retrouver avec l’autre quand on a jamais été ensemble parce que nous avons des activités différentes fait que l’autre, lorsqu’il arrive,dérange.Ne pas se sentir désiré donne le goût de s’éloigner et ainsi de suite..

Leave a comment