Le manque de lumière l’hiver, le matin, a des effets sur notre moral et notre santé

Par Marie-Paule Dessaint, PhD, auteure, conférencière et biographe

Le manque de lumière le matin nous rend maussade, sans énergie en plus d’occasionner des rages de sucre..

Lorsque l’hiver arrive, nous manquerons de plus en plus de lumière. La lumière du matin arrête la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Si nous ne pouvons nous exposer à une lumière suffisamment forte le matin, nous risquons non seulement d’être maussades… et endormis, de manquer d’énergie au travail, mais aussi d’avoir des rages de sucre, de prendre du poids… et de déprimer, un peu.

2500 lux sont nécessaires pour arrêter la production de mélatonine alors qu’à l’intérieur, dans la plupart des cas, il n’y en a que 50 à 100.

Voici un petit croquis qui résume les effets du manque de lumière. Il faut donc aller dehors, le matin et s’exposer à la lumière, un bon moment. Car à l’intérieur de nos maison et de nos bureaux, l’intensité de la lumière n’est pas suffisante, dans la plupart des cas.

L’idéal est de recourir à la luminothérapie, en se procurant une de ces lampe qui diffuse 10 000 lux et s’y exposer le matin

Vous pourriez aimer mes autres articles sur la mémoire et l’intelligence

 

Leave a comment