L’eau et de l’eau encore pour votre santé et votre mémoire

Par Marie-Paule Dessaint, auteure, conférencière et biographe

La plupart des gens souffrent de déshydratation chronique, ce qui occasionne plusieurs problèmes de santé tels que l’obésité, la constipation, la goutte, l’arthrite rhumatoïde et les douleurs musculaires

Avec l’oxygène, l’eau est l’élément le plus essentiel à notre survie puisque notre corps est composé de 75 % d’eau et notre cerveau de 80 % à 90 %. L’eau est aussi un excellent conducteur de l’énergie électrique entre les neurones, les cellules nerveuses, ainsi que le grand vidangeur des toxines qui encombrent notre organisme.

D’après Lorna R. Vanderhaeghe, auteure de Un système immunitaire en santé, la plupart des gens souffrent de déshydratation chronique, ce qui occasionne plusieurs problèmes de santé tels que constipation, colites, goutte, œdème, angine, arthrite rhumatoïde, asthme, maux de tête, hypertension, ulcères, obésité, ostéoporose, douleurs musculaires (cou et dos).

À cela s’ajoutent des problèmes de mémoire qui provoquent de la confusion, ainsi que d’autres symptômes qui s’apparentent à la démence.

Si vous avez soif, c’est que vous êtes déjà déshydraté(e)

Chaque jour nous éliminons environ 2,5 litres d’eau par les urines, la transpiration, la digestion et même la respiration; beaucoup plus s’il fait très chaud. L’alimentation en apporte à peu près un litre. Il faut donc en boire 1,5 litre à 2 litres par jour, soit 6 à 8 verres. On trouve aussi ce précieux liquide dans les soupes, les jus de fruits, le thé, etc.

La soif est un mauvais indicateur de votre besoin de boire car, lorsqu’elle se manifeste, vous avez déjà commencé à vous déshydrater. Il faut savoir aussi qu’en vieillissant, le centre de la soif est moins efficace. Ne vous fiez donc pas à cet indice pour commencer à boire de l’eau.

Commencez donc la journée avec deux verres d’eau et laissez des petites bouteilles bien en vue, un peu partout chez vous, dans votre sac à main, votre voiture… Buvez une petite gorgée toutes les 15 minutes, par exemple, plutôt que boire plusieurs verres en même temps.

Aussi, il vaut mieux, le plus possible, boire entre les repas, plutôt que pendant le repas, afin de ne pas réduire l’efficacité des sucs gastriques en les diluant trop. Mais si vous buvez du vin, buvez un verre d’eau pour chaque verre de vin, car vous l’avez certainement remarqué, l’alcool déshydrate.

Quelle quantité d’eau dans votre propre cas?

Pour évaluer la quantité dans votre cas, Lorna R Vanderhaeghe, citée plus haut, suggère de faire ce petit calcul : divisez votre poids (en livres), par deux. Le total obtenu correspond au nombre d’onces que vous devriez boire. Une livre équivaut à 453,59 grammes et une once à 30 ml.

Par exemple, si vous pesez 100 livres (45 kg), vous devriez boire 50 onces de liquide par jour, soit 1,5 litre (50 X 30 ml). Imaginez la quantité d’eau qu’une personne de 90 kg (200 livres) doit boire, surtout l’été, alors qu’il faut compenser les pertes en eau causées par la transpiration.

(Les théories sur nos besoins en eau peuvent varier d’un auteur à l’autre)

Cet article est adapté de La mémoire. L’entretenir et la développer, p. 97 à 98.

Leave a comment